I.  L'étanchéité mécanique

On parlera d'étanchéité lorsqu'un dispositif ne laissera pas pénétrer ou s'écouler des fluides, liquides ou gaz. : Étanchéité à l'air, à l'eau, à la poussière… L'étanchéité mécanique appliquée à l'industrie est un marché vaste. Nos clients sont aussi bien des grand comptes que des PME, dans des domaines d'activités divers et variés :

En mécanique, il est nécessaire que les pompes soient étanches, notamment, les pompes rotatives. Les pompes rotatives possèdent deux orifices, un orifice parallèle à l'axe de rotation de l'arbre, l'orifice d'aspiration, et le second perpendiculaire à l'axe de rotation de l'arbre, l'orifice de refoulement.

Les forces qui résultent de l'action de pression poussent le fluide vers l'orifice d'aspiration et vers la roue munie d'aubes, qui fixée à un arbre est entraîné par un moteur. Le fluide pris entre les aubes se trouve contraint de tourner avec la roue, la force centrifuge repousse alors la masse du fluide vers l'extérieur de la roue où la seule sortie possible sera l'orifice de refoulement.

Une pompe ne doit bien sûr pas fuir, ainsi le passage de l'arbre entre l'intérieur et l'extérieur de la pompe doit être rendu étanche. Le marché de l'étanchéité mécanique et plus particulièrement de la garniture mécanique est alors né pour répondre à ce besoin.

▲ Retour en haut ▲


II.  Les garnitures mécanique et les tresses d'étanchéité

Garniture mécanique

Pour assurer l'étanchéité du passage de l'arbre deux principaux systèmes sont utilisés : les garnitures mécaniques et les garnitures à tresses.

Les garnitures mécaniques sont composées de deux parties : un grain fixe et un élément tournant. L'étanchéité primaire dans une garniture mécanique c'est l'étanchéité qu'il y a entre la surface de frottement de ces deux parties. Chacune des deux parties est munie d'un joint, pour le premier il s'agit d'étancher le dispositif qui fait tourner l'arbre du grain fixe et pour le second Garniture tressée il s'agit d'étancher entre l'élément tournant et l'arbre, c'est ce qu'on appelle l'étanchéité secondaire d'une garniture mécanique. L'étanchéité primaire et secondaire des garnitures mécaniques les rendent parfaitement étanches.

On peut également étancher un passage d'arbre grâce à une garniture tressée. Pour se faire on placera un nombre déterminé d'anneaux de tresse autour de l'arbre, une fois serré, les anneaux de tresse rendent le passage d'arbre complètement étanche. Le choix du dispositif dépend de plusieurs facteurs et notamment du fluide véhiculé par la pompe et de la vitesse de rotation de l'arbre.

▲ Retour en haut ▲


III.  Les autres produits

L'étanchéité mécanique industrie, c'est aussi :
Les autres produits


▲ Retour en haut ▲


Copyright © 2009 - EMI France Marque déposée - Tous droits réservés.